Communauté de Communes du Haut-Chablais

Vous êtes ici : Accueil > ENVIRONNEMENT > Gestion des déchets > Les emballages recyclables

Les emballages recyclables

  • Publié : 22 juillet 2020

Dans une perspective de développement durable, la gestion des déchets représente un enjeu majeur pour l’avenir.
Le tri et la valorisation des emballages recyclables apparaissent comme une des solutions permettant de diminuer l’impact environnemental des déchets et de leurs modes de gestion. Cette valorisation permet aussi de contribuer à la préservation des ressources naturelles et des matières premières.

Pourquoi trier les emballages recyclables ?

  • Parce que des déchets recyclables sont trop souvent incinérés ou enfouis, faute d’un tri approprié, alors qu’ils pourraient être recyclés et avoir un impact moindre sur notre planète. Et sur notre porte-monnaie !
  • Parce que la production de déchets ménagers ne cesse d’augmenter, engendrant des effets néfastes croissants sur l’environnement.
  • Parce que nous pouvons offrir une seconde vie aux produits usagés.
  • Parce que trier ses déchets permet de réaliser des économies d’énergie, de préserver des ressources naturelles et de limiter la production des gaz à effet de serre.
    Chaque année, grâce au tri et au recyclage : c’est 1,6 millions de tonnes de CO2 qui est évitée (soit 780 000 voitures) et 23 milliards de litres d’eau économisées en France.
    La fabrication de nos emballages consomme des matières premières et grâce au recyclage des déchets, ce sont des ressources naturelles comme le minerai de fer et la bauxite qui sont économisées.

Quels sont les emballages recyclables ?

Dans les conteneurs semi-enterrés de tri, vous pouvez mettre :

  • Les briques alimentaires : de lait, de jus de fruits, de soupe, de crème fraîche...
  • Les emballages en acier et en aluminium : boîtes de conserve, boîtes de boissons, bidons de sirop, aérosols qui ne contiennent pas de produits dangereux, barquettes an aluminium...
  • Les emballages en carton : boîtes et suremballages (mais pas les gros cartons comme ceux de déménagement, les cartons d’appareils électroménagers ou de meubles)
  • Les papiers : enveloppes, journaux, magazines, catalogues, feuilles, publicités, livres... (sans les films plastiques)
  • Les bouteilles et les flacons en plastique : bouteilles d’eau, de shampoing, d’huile... (ne pas mettre les films, les pots de yaourts, les barquettes en polystyrène, les jouets en plastique notamment).

Que deviennent les emballages recyclables ?

Les conteneurs semi-enterrés sont collectés soit par un prestataire, soit en régie.
Les emballages sont ensuite acheminés jusqu’à un centre de tri. Ils sont alors séparés en différentes catégories puis conditionnés pour être envoyés vers les usines de traitement afin d’être recyclés et de devenir des matières premières secondaires.
Les emballages en acier et en aluminium sont fondus et serviront à fabriquer de nouvelles boîtes de conserve, des trottinettes, des pièces automobiles...
Les briques alimentaires et les petits cartons deviendront du papier cadeau, des enveloppes et de nouveaux cartons.
Les bouteilles et les flacons en plastique deviendront des tubes, des polaires et de nouveaux flacons notamment.
Le papier redeviendra du papier !
Quel que soit le type de matériaux recyclables, la qualité des produits fabriqués est équivalente à celle des produits fabriqués à partir de matière première vierge.

L’éco-organisme CITEO (ADELPHE)

La Responsabilité Elargie du Producteur (REP) est une déclinaison du principe pollueur-payeur. Les producteurs et les entreprises responsables de la mise sur le marché de produits sont tenus de financer ou d’organiser la gestion des déchets issus de ces produits en fin de vie. En France, les entreprises ont choisi majoritairement de s’organiser collectivement dans le cadre d’éco-organismes agréés par les pouvoirs publics.
Citeo est née de la fusion de 2 sociétés agréées au titre des filières à REP des emballages, en 2017.
Ce nouvel éco-organisme œuvre pour réduire l’impact environnemental des emballages ménagers et des papiers, en les transformant en nouvelles ressources. Depuis 25 ans, les entreprises ont investi 10 milliards d’euros pour collecter, trier, recycler les emballages et les papiers. Cet engagement a permis de déployer la collecte sélective partout en France, de faire du tri le 1er geste citoyen des Français et de créer des filières de recyclage, en partenariat avec les collectivités locales, les filières matériaux et les opérateurs.

Téléchargez le rapport annuel 2019 de Citeo pour en savoir plus :

Rapport annuel 2019 Citeo

Le tri n’est pas qu’un petit geste : son impact est bien plus vaste qu’il n’y paraît. C’est la somme de petits gestes quotidiens de chacun qui produit de grands effets pour protéger les ressources naturelles et l’environnement !